dans ,

Europol saisit 30.000 noms de domaine

Europol annonce un bon coup de filet avant les vacances de Noël 2019 : l’agence européenne de coopération policière annonce qu’elle a saisi plus de 30 000 noms de domaine utilisés pour offrir des produits et des services de contrefaçon.

L’opération a rassemblé les efforts conjoints des services de police de plus de 18 pays, dont la France, et a permis l’arrestation de trois personnes soupçonnées d’avoir mis en place ces différents sites. 

Les sites fermés par les autorités offraient à la fois des services de piratage de contenus vidéo (fichiers multimédia, streaming vidéo et logiciels piratés) et de vente de produits contrefaits. 

Les autorités ont saisi 26 000 vêtements et parfums contrefaits, 363 litres d’alcool et des appareils électroniques destinés à être vendus par l’intermédiaire de ces sites.

La police a également saisi plus de 150 000 euros sur les comptes bancaires et les services de paiement des suspects. 

L’opération s’inscrit dans le cadre de la campagne « In Our Sites », lancée en 2014 par Europol et qui vise à lutter contre la contrefaçon au sens large et de contrôler la contrefaçon sur internet.

L’objectif est de rendre l’internet « plus sûr pour les consommateurs » et l’annonce de cette prise à l’approche des vacances de Noël fait donc office d’avertissement pour les consommateurs autant que pour les revendeurs de contrefaçons. 

À la fin de la semaine dernière, Europol avait déjà annoncé une autre opération similaire en coopération avec les autorités américaines.

Celle-ci avait permis la saisie de 132 sites web qui tentaient de profiter de l’engouement autour du Black Friday et du Cybermonday pour revendre des produits de contrefaçon.

Voilà à quoi ressemble Internet ressemble en 2019

Ajoutez facilement un panier d’achat à votre site web avec Plug&paid