Putain de pagespeed
dans

Putain de pagespeed

Essayer d'expliquer le système de notation imparfait de Google aux clients qui voient leur score PageSpeed ​​comme un score de réussite (ou d'échec) a toujours été délicat.

Si des outils tels que PageSpeed ​​Insights ou Test de mon site avec Google nécessitaient un identifiant de développeur, ils seraient utilisés par des personnes qui savent réellement lire ces résultats totalement arbitraires et dépourvus de contexte, tout en les utilisant à bon escient.

Mais pas Google, non. Grâce à son outil, Google analyse vos problèmes réels et génère des réponses à partir d'un catalogue prédéfini d'une douzaine d'éléments que vous avez réussis ou à cause desquels vous avez échoué.

Et parce que Google est le même Google dont l'algorithme de recherche sépare les gagnants des perdants, les gens pensent qu'un faible score PageSpeed ​​altérera le classement de leur site Web.

Ce n'est pas le PUTAIN DE CAS !!!!!!!

Oui, votre site Web doit être entièrement responsive, idéalement «mobile-first». Mais c'est tout. Le blocage du rendu a cause d'un Javascript DE MERDE ne nuira pas à votre classement dans les SERPs, pas plus que la mise en cache du navigateur n'augmentera votre ranking.

Testez des sites appartenant à Google avec ces outils : le résultat est hilarant !

Pourtant, Google a le culot de ramener sans cesse sa connerie de «Page Speed Insights», comme si la vitesse réelle (le mot SPEED) y était pour quelque chose. On parle de load TIME, l'outil devrait donc se nommer Page LOAD TIME insights.

PageSpeed ​​ne mesure même pas les temps de chargement !

MISE À JOUR DE PAGESPEED ​​INSIGHTS JANVIER 2018

Après sa récente mise à jour, PSI affiche désormais « les données de vitesse pour les URL populaires connues des robots Web de Google ». Cela ne doit pas être confondu avec les temps de chargement affichés par des outils comme Pingdom ou GTmetrix.

Cependant, le but de cet article n'est pas de vous donner des conseils pour optimiser vos performances.

Le but de ce message est de vous dire d'envoyer un nombre incalculable de FUCK au score PSI lorsque vous n’êtes pas développeur, et que vous ne savez rien de la magie technique qui se produit lorsqu'un navigateur charge une page à partir de votre site WordPress auto-configuré.

Dans ce cas, Vous feriez mieux de vous concentrer sur le test des temps de chargement en tant que métrique pertinente. Parce que les plugins de mise en cache WordPress ont tendance à améliorer cette métrique par défaut, alors que l'optimisation de votre JavaScript et de votre CSS peut rapidement vous conduire dans nid à problème si vous n'avez pas les compétences techniques suffisantes pour le réaliser.

Alors, comment tester les performances de votre site web WordPress ?

  • Allez sur Pingdom .
    (Les devs, fermez-la! Vous au dessus de tout le monde, mais tout le monde ne comprend pas WebPagetest.)
  • Entrez l'URL de votre page d'accueil.
    Si c'est HTTPS, entrez https: //.
    Si c'est www, entrez www.

    Le mieux est de le copier-coller à partir de la ligne d'adresse du navigateur.
  • Choisissez – c'est important! – l'emplacement le plus proche de votre public.
    Si votre site parle une autre langue européenne que l'anglais, Pingdom vous propose actuellement un site de test en Suède. Choisissez ça. Le Royaume-Uni, est une bonne zone géographique à tester aussi.
    Si vous êtes en Amériques, choisissez un endroit approprié près de chez vous.
    Si vous êtes ailleurs dans le monde, Pingdom n'est pas le bon outil, mais il vous suffit de choisir des options proches (comme pour l'Indonésie, essayez Melbourne).
  • Exécutez le test.
    Ensuite, exécutez-le à nouveau, à partir du même emplacement.
    Et encore.
  • Regardez le temps de chargement.

✅   Si votre site est un site WordPress, auto-hébergé auto-configuré avec un thème premium avec 5 plugins actifs et  le temps de chargement est inférieure à 2 secondes , réjouissez -vous . 👍

Si elle est inférieure à 1,5 seconde, kiffez haut et fort, prenez une boisson et célébrer ! 🍻

S'il est inférieur à 1 seconde, des chansons seront chantées à votre sujet, car vous êtes une légende 👑

Si le temps de chargement est supérieur à 2 secondes, faites défiler la page Pingdom vers le bas, triez le tableau «File requests» par «Loading time» et préparez-vous à désactiver ou remplacer certains plugins (ou thème) pouvant envoyer des demandes externes gourmandes, ralentissant votre site.

Voilà. Le meilleur conseils gratuit en matière d'optimisation de performances : à moins que vous ne soyez un développeur qui sache comment «éliminer le code JavaScript et CSS bloquant le rendu en haut de votre contenu» – envoyez chier PageSpeed ​​et testez des load time plutôt.

Sources :

https://glueckpress.com/8117/fuck-pagespeed/

https://neilpatel.com/blog/google-pagespeed-insights/

https://premium.wpmudev.org/blog/the-new-google-pagespeed-insights-a-perfect-100-is-now-super-easy/

https://wp-rocket.me/blog/pagespeed-insights-lighthouse-how-to-read-the-new-report/

https://searchengineland.com/google-pagespeeds-insights-tool-gets-a-major-update-with-more-data-from-lighthouse-307968

Écrit par

Comment Oberlo à créé un site ecommerce de zero et gagner 932$ en 3 jours

Comment Oberlo à créé un site ecommerce de zero et gagner 932$ en 3 jours

Puis-je supprimer Facebook tout en conservant mon compte Messenger?