dans

La nouvelle tendance des pure players : ouvrir des boutiques physiques

Bien que la définition même d’un pure player repose sur le fait de centrer son activité sur la toile, il semblerait qu’ils décident de plus en plus d’ouvrir également des boutiques physiques. Pourquoi ? 

 

Le phygital au service des pure players

 

Alors que les enseignes traditionnelles se rendent compte qu’il est aujourd’hui presque impossible d’être uniquement “offline” et mettent en place des boutiques en ligne, les pure players empruntent le chemin inverse avec l’ouverture de points de vente physiques. La complémentarité des canaux est devenu un atout majeur sur le marché.

 

L’incarnation palpable de la marque peut être un atout de vente. En effet, de nombreux chalands préfèrent voir, toucher ou tester un produit avant de l’acheter. Les taux de transformation en boutique physique sont plus élevés qu’en ligne, en particulier grâce à la présence des vendeurs qui sont là pour guider et conseiller l’acheteur.

Cette expérience de vente permettra à la marque de créer une forme de proximité avec le client et ainsi d’être ancrée réellement dans la société et d’accroître sa notoriété. Une étude a d’ailleurs démontré que 70% des 18-24 ans souhaitent que des pure players comme Vente-Privée ouvrent des boutiques physiques.

 

Le développement de la stratégie appelée “phygital” (contraction de physique et digitale) permet également aux pure players d’attirer un nouveau public. Les consommateurs ne faisant pas d’achat sur internet peuvent enfin profiter des produits de ces marques qui étaient autrefois uniquement accessibles sur la toile.

 

Quelle rentabilité pour une telle stratégie ?

 

Même si l’on remarque une véritable tendance d’ouverture de points de vente physiques par les pure players, ceux-ci ne se lancent pas dans une ouverture de boutique traditionnelle. Afin de limiter les coûts que ce soit en terme de local commercial à louer ou de personnel, ils se dirigent plutôt en majorité vers des petits showrooms. Cependant, les grandes marques comme Amazon misent sur l’innovation et l’expérience client pour rentabiliser leur locaux et attirer les foules.

 

Selon une étude, le taux de croissance du e-commerce devrait grimper de 8% d’ici 2025, néanmoins il ne représenterait alors qu’une petite part d’environ 10% de la consommation des ménages. Il est donc impératif pour les pure players de développer leur notoriété et leur chiffre grâce à l’ouverture de boutiques physiques qui rassurent le consommateur et agissent comme un accélérateur de ventes.

 

Certains pure players l’ont bien compris ! C’est le cas de Spartoo qui compte aujourd’hui plus d’une quinzaine de boutiques. Selon son PDG, Boris Saragaglia, cela vaut le coût : “Dans notre cas, plusieurs de nos magasins sont rentables et nous avons observé dix points de croissance en plus sur les ventes dans les villes où nous disposons de magasins ».

 

Grâce à cette tendance, on voit peu à peu apparaître le magasin de demain conjuguant technologie et interactions sociales.

 

4 conseils clés pour choisir un traducteur adapté à votre besoin

Faites appel à une agence de rédaction web pour améliorer votre visibilité

Sécurité informatique : à quels risques les entreprises sont le plus exposées ?

Outils-entrepreneurs.com – Décuplez vos résultats en trouvant le bon outil web

 

Écrit par Jeff

Wordpress Junkie - Security Enthusiast - Digital Strategy Consultant - Pizzas Lover.

Comment HTML5 Ping est utilisé dans les attaques DDoS

Comment HTML5 Ping est utilisé dans les attaques DDoS

UKFast investit massivement dans la réduction des attaques DDoS